Vendredi 13 novembre : rose et noir


Vendredi 13 novembre j’étais invitée à une soirée inter-réseaux à Biarritz qui comprenait une conférence sur le thème « Osez être remarquable », conférence spectacle créée et présentée par Ludovic Leroux et Gilles Durouchoux, deux coachs spécialistes du leadership inspirant. Je me suis laissée le plaisir de découvrir sur place sans me renseigner à l’avance sur le programme de cette conférence.

Et j’ai été emballée car même si, en tant que coach, je connais les thèmes développés, la forme a pris ici toute son importance et a donné libre cours à la chaleur, la créativité, la communion avec le public, au plaisir de partager cette philosophie de vie qui est d’oser être soi, tout simplement. Les messages de joie, de respect, d’amour et d’estime de soi, de l’autre ont été amplifiés par la forme de cette conférence-spectacle.

Une fois ce spectacle terminé, il était bon d’échanger. Et, comme souvent, l’horreur s’abat sans transition avec brutalité avec comme conséquence des vies qui ont été retirées de cette planète, qui ont été privées de l’amour de leurs proches, comme tant d’autres de par le monde. Et la douceur de ce mois de novembre a été emportée.

Je n’ai pas de message particulier à délivrer si ce n’est que les victimes reposent en paix et que tous ce qui ont été touchés de près ou de loin puissent se reconstruire; beaucoup a été dit, sera dit sur ces événements du vendredi 13 novembre et leurs conséquences sur le monde mais de ce contraste brutal, je veux retenir le message de cette conférence « Osez être remarquable » : oui, osez être vous-même, osez la créativité pour inspirer les autres osez la joie, l’optimisme, l’amour et l’estime de soi et de l’autre car c’est la seule voie qui nous permettra d’éclairer encore et toujours plus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.