Je m'aime

3 actions pour une bonne estime de soi voire d’amour de soi


Me voilà de nouveau devant la page blanche, celle que je vais peu à peu remplir pour m’adresser à vous. Fini les vacances éloignée de l’écran. Je suppose qu’il en est de même pour vous. Je vous imagine assise, toute bronzée, à votre bureau en train de retrouver les automatismes laissés de côté pendant au moins 2 semaines (en tout cas je l’espère pour vous). En parlant d’automatismes, voici une citation que j’ai trouvée hier qui est sans aucun doute appropriée en ce moment :

– « Le cerveau est un organe merveilleux qui se met en marche au moment où vous vous réveillez et s’arrête au moment précis où vous arrivez au bureau.  » –Robert Frost

C’est vrai que nous sommes souvent en pilotage automatique et bien plus que nous le croyons. Vous connaissez sûrement cette image de l’iceberg dont la partie émergée est le conscient et la partie immergée l’inconscient, celui qui nous guide la plupart du temps pour satisfaire des besoins, des désirs, ou tout simplement nous mener à bon port d’un point A à un point B en voiture par exemple.

Je reprends avec votre image de vous s’activant au fur et à mesure de la reprise. Je vous ai donné l’an dernier 3 ingrédients pour reprendre en douceur et motivée donc pas question pour moi de renouveler, sachant que dans les recettes du succès vous avez pu (ou pas) mettre en place vos rituels.

J’ai plutôt envie de vous parler de vous, de ce que vous êtes profondément. Rappelez-vous le dernier blog faisait la place belle à votre lumière intérieure et comment vous pouvez vous l’approprier. Cette fois-ci, j’ai envie de vous solliciter à vous AIMER. Oui vous aimer vous, ce que vous êtes avec vos défauts et vos qualités, votre part d’ombre aussi. Peu importe les obstacles, les freins, les commentaires des uns et des autres. Commencez par être indulgente avec vous.

1)Aimez vos défauts, ou votre part d’ombre.

Vous savez celle qui se traduit par des comportements qui vous agacent, des attitudes pas forcément toujours adaptées à la situation. La part d’ombre que vous avez envie de cacher : médire sur les autres, les accuser de tous les maux, jalouser les autres, manger trop de sucre, etc etc…. Toutes ces contradictions, ces imperfections. Bref, jouer la victime ainsi vous êtes expiée de votre propre action ou inaction. Alors, pourquoi aimer cet aspect ? Tout simplement parce qu’il est en vous, et plus vous êtes consciente  de tous vos aspects quels qu’ils soient, plus vous êtes vous-même. Je sais, c’est rageant de savoir que l’on n’est pas parfaite. Ce serait mieux si vous correspondiez à tous les critères que l’on vous a soufflés pendant toute votre enfance et adolescence (bon peut-être un peu moins durant cette dernière période 🙂 ). Et bien non! Sachez que même cette part d’ombre a une raison d’être là, je dirais même qu’elle travaille pour vous et que peut-être le contexte n’est pas adapté lorsqu’elle se manifeste.

Voici un petit exercice pour vous permettre de passer outre :

Quel comportement vous horripile ?  (je parle bien d’un de vos comportements et pas de celui de quelqu’un d’autre 🙂 )

Qu’est ce qui se joue pour vous quand ce comportement intervient ?

Quel est l’avantage pour vous d’avoir ce comportement ? En clair, que vous veut cette part de vous que vous n’aimez pas ? Se pourrait-il qu’elle veuille quelque chose de bien pour vous ?

Comment pourriez-vous réagir différemment maintenant que vous avez trouvé la raison d’exister de cette part d’ombre?

 

2) Et donc arrêtez l’auto-flagellation.

Vous avez vu précédemment que tout comportement a sa raison d’exister même si il n’est pas efficace au premier abord.  Les « j’aurais dû », les « c’est idiot ce que je fais », les « cela n’a pas de sens » balayez les d’un geste de la main. Faîtes un pas de côté quand vous vous entendez dire ces phrases ou d’autres ressemblantes. Dîtes vous que cela a du sens même si vous ne l’avez pas encore trouvé.

La beauté commence lorsque vous choisissez d’être vous-même – Coco Chanel

3) Célébrez aussi vos succès.

Je vous ai déjà parlé du fait que chaque vendredi, je faisais le point sur mon activité (un des rituels) et cela me permet de célébrer ce qui a été positif pour moi ou pour mon activité. Se réjouir, s’enthousiasmer pour ce qui a été réalisé vous donne de la joie. Et votre week-end ne s’en passera que mieux. Pour ce qui a manqué ou été négatif, bien sûr, vous passez par la case de dessus ou si cela ne concerne pas un de vos comportements, réfléchissez à comment vous pouvez améliorer la situation. Et puis, la célébration passe vraiment par la récompense. Faîtes-vous plaisir. Un cadeau, même si petit qu’il soit, une pause, un livre, un massage activera cette sensation de gratitude envers vous. La gratitude c’est cet état de bien-être, d’ecxitation que vous pouvez ressentir quand quelqu’un vous fait un cadeau que vous appréciez. 

 

Augmentez chaque jour un peu plus cette dose d’amour envers vous. Reconnaissez que c’est une façon honorable de vous remettre dans l’action et de continuer votre chemin d’entrepreneure 🙂 .

Si je me suis autorisée à vous parler de cela aujourd’hui, c’est que c’est le thème principal inconscient des séances de coaching. Reconnaissance, estime de soi et amour de soi. Bien sûr, ce n’est pas la raison consciente pour laquelle vous désirez vous faire accompagner et pourtant, la partie immergée, elle, vous amène pour cette raison-là. Et puis, en s’aimant toujours plus, vous développez votre propre leadership, celui que vous avez sur votre vie, sur votre parcours d’entrepreneure.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.