Lumière

4 messagers de votre lumière à vous approprier


Vous voilà proche, très proche de vos vacances, de ces moments délicieux de joie, de rires, de plaisir, à la recherche de la lumière? Oui ? Non ? J’avoue, je vous ai devancée. J’ai osé prendre une semaine en juillet, une semaine de pause passée la majeure partie du temps à l’extérieur. Ouf, je n’en pouvais plus de rester la plupart du temps à l’intérieur. Je n’ai pas encore de bureau externalisé 🙂 et les formations se font toujours dedans. Faudrait que je change cela. Allez, tous dehors !!!

  • En écrivant ceci, je réalise aussi que j’avais pris de l’avance aussi en juin où j’ai profité du soleil espagnol pendant que vous êtiez sous la pluie. Oh la vilaine pas solidaire 😉 . Et oui, j’avais un tel besoin d’être dehors, de sentir le vent sur le visage, de humer l’air, les parfums des fleurs, de voir justement toutes ces couleurs qui n’existent pas en hiver : les feuilles des arbres, les fleurs.
  • Et puis, il y avait les chevaux avec qui j’ai passé de super moments pas simplement à pied comme d’habitude mais aussi à cheval dans un décor digne de western…..sans les Indiens : sentiers escarpés, étroits dans la caillasse. Et bien pas de problème pour le cheval, j’avais hérité de Silver, un cheval adorable, très très tolérant pour les débutants comme moi. J’en ai appris sur moi bien sûr.
  • J’ai appris encore une fois que la présence, la confiance c’est essentiel pour passer les obstacles. Etre à l’écoute de l’autre (le cheval), lui faire confiance (il connaît le relief, il sait comment franchir les hauteurs), vous n’avez juste qu’à vous accrocher à la crinière et en avant. Bon, cela c’était en juin.

Pour juillet, la randonnée m’a permis de faire une pause et tout en étant à l’extérieur avec là aussi le soleil. Il est bien généreux après toute cette pluie de nettoyage de juin. J’ai donc profité de ce grand bol d’air, celui que mon corps réclame. Et il le sait mon corps ou plus exactement mon cerveau car pratiquant la randonnée une fois par an, je n’ai plus du tout de courbatures alors que je n’ai aucun entraînement si ce n’est celui de faire mes courses à pied le plus souvent possible.

Ah ce cerveau quand même !!! Il sait ce qui est  bon pour lui, pour mon corps, pour mes rêves. Il sait que quand je mets les chaussures de marche, c’est le déclencheur pour du pur bonheur….bon on en bave quand même entre la chaleur, les montées et les descentes dans des sentiers caillouteux. Mais le bien-être est total. Et le niveau d’endorphines au maximum. 

Pourquoi je vous parle de tout cela ? Je vous parle des moments où vous décrochez, où vous n’êtes pas votre entreprise, où vous êtes vous-même, où vous mettez votre vie en avant et non pas votre activité. Même si vous mettez tout votre coeur, vos compétences, vos ressources pour votre activité, votre entreprise, celle-ci n’est pas VOUS. Elle est vôtre mais pas VOUS. Elle est à votre image, elle est ce qui vous colle peut-être le plus à la peau et même des fois, ça colle grave mais à l’intérieur il y a autre chose qui se révèle aussi dans cette création d’entreprise.

Alors, qu’est ce qui se révèle et que vous retrouvez partout dans votre vie?

Votre lumière intérieure. Votre brillance. Votre feu intérieur. Ce que vous avez envie d’apporter au monde et l’entreprise en est un moyen. Ce qui il y a au fonds de vous. Ce qui vous caractérise depuis votre enfance. Ce qui vous touche, qui vous fait réagir dans la joie, qui se traduit dans votre personnalité. Ce qui vous a fait vibré enfant. Rappelez-vous cette citation de Marianne Williamson :

« Notre peur la plus profonde n’est pas de ne pas être à la hauteur; notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au delà de toute limite. C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus. »

En cotoyant diverses personnes dans mon activité, il y a un point commun : celui d’exprimer son soi, cette lumière unique que ce soit en devenant photographe, manager, directeur, fleuriste, agent immobilier. L’habillage est anecdotique, il permet l’éclosion, il facilite. D’ailleurs, si l’habillage ne convient pas, cela devient désagréable pour la peau et pour l’intérieur. Cela gratte, démange.  Et la recherche d’un nouvel habit, d’un nouveau moyen d’expression peut prendre plus ou moins de temps. Alors, comment mettre en avant cette lumière ou reconnaître sa manifestation?

  •    Reconnaître vos valeurs :

Je vous l’ai déjà dit (oui c’est vrai dès fois je rabâche…enfin je sais aussi que notre ami le cerveau a besoin de répétition pour favoriser l’intégration 🙂 ) les valeurs sont nos moteurs de motivation. Ce sont vos valeurs que vous essayez de satisfaire au maximum dans vos actes. Vous prenez du temps pour valider un dossier qui vous a été remis ==> votre valeur liberté est en jeu. Votre lumière intérieure éclaire vos valeurs les plus profondes, les plus importantes et inversement vos valeurs sont les messagers de votre lumière.

stock photo, wisdom, identity, person, name, concept, knowledge, values, challenges, personality, recognition, self-confidence, know-yourself, strengths

 

 Ecouter les critiques qui vous sont faîtes :

Même si elles vous titillent (je ne parle pas des critiques blessantes…encore que), regardez ce que cachent vos actions qui ont donné lieu à ces critiques. Quel besoin, quel désir cette action veut satisfaire ? Je vous donne un exemple : une personne interrompt tout le monde. Bien sûr, c’est désagréable pour les autres. En fait, elle est bien plus rapide que les autres, elle a un train d’avance qu’elle veut de suite communiquer. Résultat, elle se brime, elle se juge, ne comprend pas son comportement, essaie de l’éviter mais vous pensez bien qu’elle n’y arrive pas car ce qui est caché derrière a besoin de se manifester.

 

 

  •  Apprécier les qualités qui vous sont reconnues :

Si vous êtes du style à voir le verre à moitié vide ce serait intéressant pour vous d’aller chercher le verre à moitié plein comme, par exemple, vous appuyer sur vos qualités plutôt que voir vos défauts. Vous pouvez même demander à votre entourage de vous citer 3 ou 4 de vos qualités. Vous verrez : ils seront prolixes.

Femme, Présentation, Affiche, Vraiment, Question

 

  • Ecouter votre corps :

Votre corps vous envoie des signes d’insatisfaction (les douleurs, les tensions) et aussi les signes de satisfaction (les sensations de bien-être, d’énergie, de joie, de fluidité). Soyez à l’affût de des sensations de relâchement pendant une réunion, une négociation, une conversation téléphonique. Le corps vous envoie toujours les réponses avant le mental. Et, quand vous vivez une situation d’enthousiasme, d’emballement, dîtes-vous que vous satisfaisez votre lumière.

Pieds, Dame, À Pied, Sandales, Femmes, Femme, Pied

 

Les vacances sont aussi des moments particulièrement propices à découvrir votre lumière. Tout ce que vous aimez faire en dehors de votre activité : être dans la nature, nager, faire du sport, manger des aliments goûteux, voir de nouveaux visages, aller à la découverte de pays étrangers, donner du temps à votre famille et le plus important ne rien faire 🙂 sont autant de signes que votre lumière, votre puissance est présente. 

Plus vous vous appropriez ces messagers et votre lumière, plus vous êtes dans votre authenticité et vous inspirerez les autres : famille, amis, clients, partenaires.

Si vous avez conscience de votre lumière mais que vous ne savez pas comment y répondre, la formation technicien PNL vous permettra de faire ce bond en avant, de vous réconcilier avec elle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.